22 juillet 2014 2 22 /07 /juillet /2014 06:00

 

 

Cette collection Éloge de... aux éditions du Rocher se propose de louer le bon côté de certains défauts. Tirer le meilleur du pire, le plus du moins ou, dans le cas qui nous occupe, faire l'éloge de ce qui apparaît contradictoire est un projet qui conduit aisément sur des chemins philosophiques et sollicite les meilleurs auteurs, comme François Bott qui se propose de valoriser le contraire et partant le paradoxe.

 

Que toute vérité porte en elle son contraire peut bousculer les opinions très admises d'esprits carrés et c'est en cela certainement que séduisent d'emblée les propos voilés d'humour de Bott. Il convoque à cet effet les traits les plus fins d'auteurs confrontés à leurs contradictions: De Wilde à Sévigné, de Groucho Marx à Chamfort, tous les vivent avec ironie et la distance des mots. Auteur intelligent, il glisse judicieusement sous son propos amusant et amusé, l'idylle qui se noue entre l'attachante concierge de l'immeuble – une concierge qui a des états d'âme, cela fait désordre - et Axel, ce garçon de café plutôt philosophe dont le père eut Sartre pour client.  

S'il est un écrivain qui m'a appris à déceler et saluer gentiment mes paradoxes, il s'agit bien de Borges. Le plus beau chapitre de ce livre lui est consacré, lui qui, dans le silence de sa bibliothèque, répondait, quand on lui demandait des nouvelles du Borges voyageur, qu'il n'en avait plus depuis longtemps car « c'est à l'autre que les choses arrivent ». Dans chaque homme, il y a toujours deux hommes, disait-il, et le plus vrai, c'est l'autre.

Le ciel breton de la marquise

Tant de jolies citations émaillent ce livre que je m'en voudrais de ne pas vous en faire profiter durant l'été. Elles fleuriront ici au fil du temps, cueillez-les et souriez. La plus belle, la plus intelligente, la plus admirable reste celle de la marquise de Sévigné qui tourna en dérision ses vérités du moment, changeantes comme un ciel de Bretagne, soupirant doucement : Je ne suis pas toujours de mon avis.

 
Le ciel breton de la marquise

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Tania 27/07/2014 19:06

Je me réjouis aussi de ce programme. (Me voilà repassée de Google chrome à Internet Explorer 11, et on dirait que cela résout mon problème - ouf.)

christw 27/07/2014 20:10

Google chrome m'a joué des tours récemment au niveau des vidéos "youtube" impossible à lire. IE fonctionnait bien par contre.
Tout s'est arrangé sans intervention.

Margotte 26/07/2014 21:38

Ah cette chère marquise ! après avoir eu bien du mal à entrer dans son oeuvre l'an dernier, je l'ai lue et relue, et il vous avouer que plusieurs siècles après, elle a encore des choses à nous dire et à nous faire méditer... Bon we !

christw 26/07/2014 23:18

Bon week-end Magotte !

Pascale 26/07/2014 11:52

Excellente Mme de Sévigné ! Elle avait beaucoup d'esprit...

christw 26/07/2014 13:22

C'est un régal ce genre de réflexion, si vrai, si honnête avec soi. Excellente dame, comme vous dites Pascale.
Bon week-end !

keisha 24/07/2014 07:33

Merci! Madame de Sévigné a ensoleillé ma journée (qui l'est déjà)

christw 24/07/2014 07:46

On n'a jamais trop de soleil et ce genre de mot qu'a eu la Sévigné est du pur bonheur, vous le dites.

dasola 23/07/2014 13:32

Bonjour Christw, merci pour ce partage. La citation de Mme de Sévigné pourrait faire l'objet d'une dissertation intéressante. Bonne journée.

christw 24/07/2014 07:01

Ah belles idées de dissertation que les convictions, les certitudes, les vérités...mouvantes.
À bientôt Dasola !

colo 23/07/2014 11:51

Ah que je me réjouis! Je suis une passionnée des paradoxes, à commencer par les miens bien sûr!
Merci d'avance!

christw 24/07/2014 07:05

Nous en avons tous et je souris souvent des gens qui prétendent avoir des idées arrêtées...

Un air d'été ici, nous en profitions tant que les livres me tombent des mains le soir, quand les yeux se ferment de bonne fatigue...
J'espère qu'il ne fait pas trop chaud chez vous...? Bonne fin de semaine !

Dominique 23/07/2014 10:44

un livre comme je les aime que l'on peut picorer à loisir et à l'envi
heureuse que vous nous le donniez un peu en partage
Bonnes vacances

christw 24/07/2014 06:58

Un livre pas très épais mais où l'on peut se promener à l'envi. Je l'ai trouvé en bibliothèque.
Vacances ? Pas tout à fait, même si nous voyageons vraiment beaucoup sans déloger, mais l'esprit y est, en effet !

Aifelle 22/07/2014 13:22

Je me réjouis à l'avance de ces perles que vous nous promettez, selon les jours, je pourrais faire mienne la citation de la Marquise de Sévigné,

christw 22/07/2014 13:26

Nous sommes tous un peu semblables je pense, même dans nos plus fermes convictions, le doute s'immisce facilement. Il suffit, je crois, de se poser des questions et c'est bien.

Me Contacter:

  • : Marque-pages
  • : Livres - Littérature - Christian WERY
  • Contact

Rechercher

Tous les livres sur

babelio.jpg