31 juillet 2014 4 31 /07 /juillet /2014 06:00

 

Lorsque quelqu'un me tient à l'écart, ma consolation,

c'est qu'il s'y tient aussi.

(Chamfort)

 

Paradoxes d'écrivains

Citation extraite de Éloge du contraire de François Bott (éditions du Rocher)

Partager cet article

Repost 0
Publié par Christw - dans Pages marquées
commenter cet article

commentaires

Nadine 13/08/2014 19:49

Je n'arrive pas à accéder aux commentaires sur l'article concernant Cioran, alors je commente ici...
Ouf tu as réglé ton blog !!! Super !
Être ou ne pas être ? Un peu des deux, non ? Je voudrais être quand je ne me sens pas être, et quand je suis, je voudrais amoindrir l’ampleur (pas un fardeau, on s’entend) de ce qu’est exister ! ;-)
Bonne journée

christw 13/08/2014 20:57

J'ai eu de gros soucis avec ce blog, pour des raisons qui me sont totalement inconnues.
J'espère que les commentaires sur l'article le mot de Cioran vont fonctionner, je ne vois rien d'anormal ici.
Merci pour le commentaire Nadine.

Margotte 02/08/2014 11:29

Comme le dit Tania, très fin... et bien vu !

colo 01/08/2014 07:31

Hihi, bien vu! Sur la même branche...

Aifelle 01/08/2014 06:29

Imparable ..

keisha 31/07/2014 15:02

Délicieusement illustré, en plus... ^_^

Tania 31/07/2014 08:13

Très fin. Tel est pris qui...

Me Contacter:

  • : Marque-pages
  • : Livres - Littérature - Christian WERY
  • Contact

Rechercher

Tous les livres sur

babelio.jpg