6 mai 2013 1 06 /05 /mai /2013 06:00

 

On croit toujours qu'elles en ont sur le cœur, les mouettes, alors que ça ne veut rien dire du tout, c'est votre psychologie qui vous fait cet effet-là. On voit partout des trucs qui n'existent pas, c'est chez vous que ça se passe, on devient une espèce de ventriloque qui fait parler les choses, les mouettes, le ciel, le vent, tout, quoi...

                                                                                                                    

Romain Gary

 


 

Conges-payes-copie-2.jpg

Partager cet article

Repost 0
Publié par Christw - dans Pages marquées
commenter cet article

commentaires

Tania 07/05/2013 17:02


Des mouettes aussi en plein Bruxelles, mais hier, pour la première fois, revu des hirondelles au-dessus de l'îlot. Un merle s'installe régulièrement près d'ici et nous offre ses trilles
- merci aux oiseaux.

Christw 13/05/2013 09:04



@ Annie & Tania: En observant les oiseaux, un autre monde s'offre à nous, agité, très sonore, affairé, passionnant mais ignoré quand nous marchons le nez dans les chaussures ou le baladeur
aux oreilles. 



Annie 07/05/2013 16:29


Entendre les cris des mouettes est toujours pour moi un bonheur. Ils évoquent  la mer, la liberté et semble avoir un petit côté sarcastique, qui me plait bien aussi. Les mouettes, en suivant
la Durance, remontent jusqu'ici, au coeur des montagnes. Je leur en suis reconnaissante.

keisha 07/05/2013 08:33


Joncour et Rouaud au salon du lire pas loin de chez moi... Raté! J'ai discuté avec d'autres puis dû partir. Mais demeurent les romans.

Christw 13/05/2013 08:58



@ keisha: Rouaud et Joncour doivent valoir une conversation, à condition qu'ils soient disponibles dans ce genre de manifestation. Mais on ne peut pas tout faire.


Oui, ce sont romans qui importent: l'œuvre avant l'auteur et ce qui gravite autour.



Bonheur du Jour 06/05/2013 13:32


En pleine relecture de ce grand écrivain ?

Christw 13/05/2013 08:54



@ Bonheur du jour: J'ai beaucoup lu Gary, presque tout sans doute: ces citations là viennent d'un autre ouvrage: Nancy Huston, L'espèce fabulatrice qui le cite plusieurs fois en épigraphe de chapitres.



Me Contacter:

  • : Marque-pages
  • : Livres - Littérature - Christian WERY
  • Contact

Rechercher

Tous les livres sur

babelio.jpg