24 septembre 2012 1 24 /09 /septembre /2012 10:14

 

Joyce-Ulysses-750-wraps-1000.jpg

 

R. Burgin: Pensez-vous qu'un livre comme Ulysse, par exemple, soit une tentative destinée à montrer l'ensemble de l'éventail de la pensée ?

 

J. L. Borges: Oui, mais à mon avis Ulysse est un échec. Quand on arrive à bout, on connaît des milliers et des milliers de circonstances dans la vie des personnages, mais on ne les connaît pas eux-mêmes. On n'y pense pas comme à ceux des livres de Stevenson ou de Dickens: chez Stevenson par exemple, des personnages peuvent apparaître sur une seule page mais vous avez l'impression de les connaître, ou qu'il y a plus long à en savoir à leur sujet, tandis que Joyce nous fournit des milliers de détails sur eux. On sait qu'ils sont allés deux fois aux toilettes, les livres qu'ils ont lus, leurs poses exactes quand ils sont assis ou debout, mais c'est superficiel. On dirait que Joyce passe dessus avec un microscope ou une loupe.

 

Extrait de Conversations avec Jorge Luis Borges - Richard Burgin (L'Écume des Flammes).

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Christw - dans Pages marquées
commenter cet article

commentaires

Bonheur du Jour 24/09/2012 21:15


Ce Borgès, quand même, tout aveugle qu'il était, il visait juste !


Merci pour votre passage chez moi.

Christw 25/09/2012 06:41



Je me suis dtoujours demandé comment il écrivait aveugle. Je sais qu'il ne composait que des récits courts pour pouvoir les mémoriser, ce qui indiquerait qu'il n'était pas en mesure de les
relire. 


Je ne manquerai pas de suivre à l'avenir vos bonheurs du moment.



Dominique 24/09/2012 15:02


houhh je suis heureuse de voir que même de grand esprit ne sont pas enthousiaste de Joyce


C'est très juste ce que dit Borges, on ne s'attache en rien à ses personnages et il n'en reste rien, euh  je dis ça avec humilité parce que malgré trois essais je n'ai jamais pu dépasser la
200 ème page d'Ulysse 

Christw 24/09/2012 15:41



J'ai lu et tant à propos d'Ulysse ! Il est sans doute bon de connaîttre ce que Joyce a tenté.


Mais vous avez compris que si j'insiste sur l'avis de Borges (que je respecte pour l'admirer), c'est que je rejoins son avis.  


 



Me Contacter:

  • : Marque-pages
  • : Livres - Littérature - Christian WERY
  • Contact

Rechercher

Tous les livres sur

babelio.jpg