19 octobre 2013 6 19 /10 /octobre /2013 05:00

 

Au lendemain d'une soirée de théâtre, alors qu'elle [Mme Du Deffandvenait d'étriller devant son fidèle auditoire l'auteur dont, la veille, elle avait vu la pièce, un fâcheux s'obstina longuement à la contredire et crut bon de lui faire remarquer que ce soir-là, justement, le public s'était montré enthousiaste. «Eh bien, Monsieur, lui dit-elle, si le public a aimé, il est bien le seul ! » À cet autre quidam qui cherchait à épater la galerie en relatant l'aventure survenue à un malheureux qu'on aurait décapité mais qui était parvenu à parcourir une vingtaine de lieues sa tête sous le bras, la réplique ne se fit pas attendre: «Ma foi, mon cher, où est l'exploit ? Il n'y a que le premier pas qui coûte.»

 

Frédéric Schiffter - Le charme des penseurs tristes

 

 

83ac4181dc

 

Marie de Vichy-Chamrond, marquise du Deffand, connue pour sa correspondance mordante et piquante, n'aimait pas les excès de sérieux ou de familiarité dans son salon.  Autant que la gravité, elle prenait en grippe l'insistance et la bêtise, qu'elle ne manquait pas de réprimer avec un humour adroit, évitant à la fois l'affront et la récidive. 

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Christw - dans Pages marquées
commenter cet article

commentaires

Bonheur du Jour 22/10/2013 07:00

J'aime cet esprit mordant. Elle n'avait rien de "politiquement correct" et on devrait penser à être de même plus souvent !

Christw 22/10/2013 08:05



Une dame qui vécut jusque 83 ans, libertine, qui tomba amoureuse à 70 ans.



keisha 20/10/2013 09:04

Il ne faisait pas bon lui déplaire, à cette dame! La citation va enchanter un dimanche maussade.

Christw 20/10/2013 09:21



Tant mieux que ceci éclaire un peu votre dimanche.


Oui il fait désespérément gris et venteux, allez, trouvez vous une lecture amusante ! Souvent le truc, les dimanches maussades est de mettre le nez dehors, il ne fait pas froid. 



Annie 19/10/2013 17:59

C'est ce qu'on appelle une femme d'esprit ! Superbe !

Christw 20/10/2013 04:58



Bon dimanche !



Tania 19/10/2013 15:47

Quel sens de la repartie !

Christw 20/10/2013 04:56



En effet. Bon week-end !



Aifelle 19/10/2013 13:15

Quel esprit ! on aimerait trouver le même de nos jours.

Christw 20/10/2013 04:56



Un humour qui tranche avec ce que nous proposent certains humoristes. 



colo 19/10/2013 12:34

Merci! J'aime tant moi aussi ces esprits vifs et rapides...mais n'avais jamais entendu parler de cette Marquise.
Admiration pour cette robe ivoire, quelle beauté!

Christw 20/10/2013 04:54



Le tableau m'a autant séduit et surpris que les toilettes fastes de l'époque. La marquise est peu connue, F. Schiffter la range parmi les personnes touchées par l'ennui. On trouve assez
facilement sa correspondance en ebook sur la toile.


 


Bon week-end !



Dominique 19/10/2013 11:28

Ces répliques pleines d'humour et d'esprit me font penser au Prince de Ligne à qui sa femme demandait si il lui avait été fidèle pendant son absence, et le Prince de répondre
"oh Madame si souvent"

Christw 20/10/2013 04:50



Le genre de réplique qui traverse les âges ! 



Dominique 19/10/2013 11:27

j'aime énormément ce genre de répliques toutes d'humour et d'esprit, elles me font penser à celles du Prince de Ligne à qui sa femme demandait si pendant son absence il lui avait été fidèle, et le
Prince de répondre
"oh Madame si souvent !"

Me Contacter:

  • : Marque-pages
  • : Livres - Littérature - Christian WERY
  • Contact

Rechercher

Tous les livres sur

babelio.jpg