16 novembre 2012 5 16 /11 /novembre /2012 12:11

 

Ne fût-ce qu'à cause de ces deux-là, le pou, le rat, obstinés et précis, organisés, habités d'un seul but comme des monosyllabes, l'un et l'autre n'ayant d'autre objectif que ronger votre chair ou pomper votre sang, de vous exterminer chacun à sa manière - sans parler de l'ennemi d'en face, différemment guidé par le même but -, il y avait souvent de quoi vous donner envie de foutre le camp.

 

Jean Echenoz - 14  (Éditions de Minuit)

 

 

rat--b.jpg

Partager cet article

Repost 0
Publié par Christw - dans Pages marquées
commenter cet article

commentaires

dasola 27/11/2012 16:14


Bonjour Christw, Cet extrait donne une idée du talent d'Echenoz: je trouve cet écriture remarquable. Et oui, il paraît que le roman "Peste et Choléra " est très bien. Bonne après-midi.

Christw 27/11/2012 17:05



Je n"ai rien lu de Patrick Devile encore et j'entends dire du bien de Peste et Choléra.


Echenoz: oui, pour moi c'est une écriture hors du commun . Pourtant si simple...


À bientôt !



Dominique 17/11/2012 11:32


Quand j'ai vu le titre du billet sur mon google reader j'ai d'abord cru qu'il s'agissait de Peste et Choléra !! 

Christw 17/11/2012 11:50



Dans les tranchées, c'était déjà assez moche que pour encore y ajouter ces fléaux là 


"Peste et choléra", bientôt peut-être ? Vous l'avez lu ? 



Me Contacter:

  • : Marque-pages
  • : Livres - Littérature - Christian WERY
  • Contact

Rechercher

Tous les livres sur

babelio.jpg