4 novembre 2013 1 04 /11 /novembre /2013 07:00

 

Dans le dernier lustre des années 1970, le milieu intellectuel français se coiffait de phénoménologie, de structuralisme, de marxisme, de psychanalyse. [...]. On avait la manie de la théorie [...]. Rédigées avec le scrupuleux souci de l'obscurité afin qu'on y vît une complexité, elles [les doctrines] n'avaient sur moi qu'un effet soporifique, mais sur d'autres un effet bluffant. En son temps, où sévissait déjà un ésotérisme scolastique, Montaigne notait que «la difficulté» est «une monnaie que les savants emploient, comme les joueurs de passe-passe, pour ne pas découvrir la vanité de leur art» et de laquelle «l'humaine bêtise se paye aisément».

 

Frédéric Schiffter - Le charme des penseurs tristes


 

vasarely-copie-2

Partager cet article

Repost 0
Publié par Christw - dans Pages marquées
commenter cet article

commentaires

Axel 27/11/2013 10:28

Bonjour,


A ce propos, la lecture des « Impostures intellectuelles » (1997 - A. Sokal/J. Bricmont) apparait revigorante. Plus récemment Sokal a publié dans la même lignée « Pseudosciences et postmodernité »,
avec une préface de Bricmont.
Ce dernier a fait le déplacement semaine dernière à Lille dans le cadre de Citéphilo pour une conférence tout à fait passionnante sur le sujet.

Cordialement

http://www.pseudo-sciences.org/spip.php?article168

Christw 27/11/2013 10:50



Bonjour Axel, 


Merci pour ces informations, surtout pour les deux ouvrages d'Alan Sokal.


Je ne connais pas très bien Pseudo-sciences.org,  je m'y informe.


Cordialement.


 


 


 



Annie 06/11/2013 15:24

Bien vu, bien dit et toujours d'actualité...

Christw 07/11/2013 07:08



Je peux comprendre qu'il existe des domaines très pointus, en science pures notamment, où il serait difficlie d'exposer corectement les choses sans complexité ni jargon. En matières de grandes
idées, les savants suscitent ma méfiance. 



Dominique 04/11/2013 09:35

j'avance dans ma lecture mais problème j'ai tendance à aller rouvrir des livres déjà lu pour retrouver certains passages ou conforter une impression, un petit livre qui incite à prendre son temps

Christw 04/11/2013 09:50



Un livre en cache d'autres, et les livres à tiroirs sont les plus passionnants pour moi, j'ai l'impression de me nourrir intellectuellement.   



Me Contacter:

  • : Marque-pages
  • : Livres - Littérature - Christian WERY
  • Contact

Rechercher

Tous les livres sur

babelio.jpg