11 août 2013 7 11 /08 /août /2013 06:00

 

Parle-moi du voyage. Moi aussi je partais, souviens-toi, lorsque vous étiez enfants. Mon voyage annuel dans le far east. Pendant des années, j'ai dit far east pour dire Corée. Ensuite, les affaires se sont étendues à tout le Sud-Est asiatique, quand je me suis mis à faire de la confection, j'allais à Hong Kong, Singapour, Macao bref... quelle différence ? Hôtels, usines, bureaux, déjeuners d'affaires, aéroports, hôtels, palmiers, voitures américaines, usines, avions, soirées offertes par les fournisseurs, tu danses en chaussettes avec des genres de geishas qui t'ont nourri avant comme un enfant avec des petits bâtons, pas des putes, mais pas des vierges non plus, tours des villes, monuments dont tu te fous, tu reviens la valise bourrée de conneries, babioles et compagnie, et quel monde as-tu vu, où es-tu allé, il y avait dans ce simple mot far east tellement plus de confins, plus de rêve, tellement plus de voyage !

 

Yasmina Reza - Une désolation

 

Autres-images-4685-copie-1.jpg

 


Partager cet article

Repost 0
Publié par Christw - dans Pages marquées
commenter cet article

commentaires

Tania 11/08/2013 09:22


Beau passage - la promesse des mots ou l'illusion ? Le "voyage d'affaires" devrait peut-être porter un autre nom.

Christw 11/08/2013 10:27



@Tania: Un seul mot, parfois, enferme un vague ensemble merveilleux d'illusions, de souvenirs. 


J'entends encore cette expression de mon enfance: "à la mer". Mon far west... 


Tout ce que ça contient pour celui qui le dit et pour celui qui s'émeut de l'entendre, de ce que c'était, de ce que ça promet encore, peut-être. 


 



Me Contacter:

  • : Marque-pages
  • : Livres - Littérature - Christian WERY
  • Contact

Rechercher

Tous les livres sur

babelio.jpg