5 avril 2014 6 05 /04 /avril /2014 06:00

 

Extraits de L'Autofictif    - Éric Chevillard :

 

  

 

AGATHE (devant ses haricots verts) – Ça ne me donne pas envie d’avoir faim.     

 (L'autofictif 2111) 

---

  

AGATHE – Comment ça se fait qu’on aime l’eau alors qu’elle n’a pas de goût ? 

...

AGATHE – Ou alors c’est le goût de rien ?

(L'autofictif 2097)

--- 

 

SUZIE – Quand j’étais bébé, j’avais quel âge ? 

 (L'autofictif 2063) 

--- 

 

AGATHE – C’est vrai qu’on a plein de sang dans nos corps ? 

MOI – Oui.

AGATHE – Pourquoi alors on n’a pas mal ?

(L'autofictif 2040)

---

 

MOI (admirant le dessin d’Agathe) – Magnifique, ton hibou.   

AGATHE (consternée) – Mais enfin, tu vois bien quand même que c’est une  chouette !

(L'autofictif 2030)

 

---

AGATHE – Je n’aime pas les madeleines.

MOI – Tu ne sais pas ce que tu perds.

(L'autofictif 2054)  

---    

 

SUZIE – Grand-père, il est mort dans quelle vie ?

(L'autofictif 2171)   

 

 

 

931216_10151618905694556_1239968471_n.jpg 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Christw - dans Pages marquées
commenter cet article

commentaires

Bonheur du Jour 10/04/2014 05:33

Trop rigolo ! Le hibou, c'est pas mal !

christw 10/04/2014 06:11

Un petit bonheur en sourire pour bien commencer cette journée...

Tania 06/04/2014 11:06

Un petit tour d'Autofictif où vous m'avez entraînée, trouvé :
"MOI – Allez hop, on y va !
SUZIE – Je m’appelle pas hop !"

Christw 06/04/2014 11:10

Agathe et Suzie deviennent égéries comiques. Le père Chevillard doit être ravi !

Dominique 06/04/2014 10:47

j'aime ces paroles là elles me rappellent mes filles dont l'une avait un jour dit après avoir observé des ouvriers au travail : pourquoi les messieurs décreusent le trou ?

Christw 06/04/2014 10:57

Ah oui, c'est aussi amusant ce que votre fille à propos des ouvriers.. On devrait noter tout ce que les enfants disent, on en ferait un livre d'innocence et de découverte.

dasola 05/04/2014 22:02

Bonsoir Christw, ces remarques d'enfants sont très justes surtout à propos du goût de l'eau qui n'a pas de goût (encore que) mais élément indispensable à la vie. De la part d'une buveuse d'eau. Bonne soirée.

Christw 06/04/2014 06:07

L'eau porte les bateaux, c'est connu. La vérité est dans la bouche des enfants, leur façon de dire les choses est poétique, dit souvent plus que les grands philosophes.
Bon dimanche Dasola.

Aifelle 05/04/2014 10:41

Je n'ai jamais lu Chevillard, encore une lacune. C'est trop drôle ces réflexions d'enfants. Oh comme je comprends la première, j'ai passé mon enfance à manger les haricots en conserve de ma grand'mère qu'il fallait terminer. Elle en faisait des tonnes ...)

Christw 05/04/2014 11:06

Comme roman, j'ai lu de lui "L'auteur et moi", délirant, il écrit vraiment bien.
"L'autofictif", c'est différent, un blog qui révèle sa folle imagination au jour le jour, mis en bouquin périodiquement. Voir http://l-autofictif.over-blog.com/

keisha 05/04/2014 09:10

Aaaaah Chevillard, par petites bouchées, j'aime!!!

Christw 05/04/2014 10:30

Bonjour Keisha !
J'ai replacé l'Autofictif dans mes onglets fixes, l'ayant mis de côté ces derniers temps. Les mots de ses petites filles sont craquants.

Bonne fin de semaine.

colo 05/04/2014 07:18

Magnifiques! J'adore la première, "donner envie d'avoir faim" est si profond...
(Nouvelle présentation?)
Bonne journée à vous!

Christw 05/04/2014 07:39

Présentation différente entraînée par ma décision d'enfin glisser vers la nouvelle version d'Overblog. Quelques détails à mettre en page que je n'ai pas eu le temps de terminer hier soir. Je déplore déjà de ne pas pouvoir mettre en page ce commentaire qui est désormais (il faut bien trouver des avantages) pourvu de la correction orthographique.
Bonne journée Colette, je reviens vers vous plus tard (courriel) pour "Neverland" que nous avons vu avant hier.

Me Contacter:

  • : Marque-pages
  • : Livres - Littérature - Christian WERY
  • Contact

Rechercher

Tous les livres sur

babelio.jpg