28 novembre 2012 3 28 /11 /novembre /2012 06:00

 

...nous pourrions accorder davantage d'attention à la lecture comme élément de ce que l'on appelait l'histoire des mentalités - c'est-à-dire des visions du monde et des modes de pensée. Tous ceux qui ont tenu des recueils de citations (...) lurent leur chemin dans la vie en collectant des fragments d'expérience et en les insérant dans des schémas. Les affinités sous-jacentes qui assuraient la cohésion de ces schémas représentaient une tentative pour prendre la vie en main, pour lui donner un sens, non pas en élaborant des théories, mais en imposant une forme à la matière. Rassembler des citations était confectionner un patchwork: cela produisait des images, certaines plus belles que les autres, mais chacune intéressante à sa façon. Elles révèlent des modes de culture: les morceaux qui entrèrent dans la composition, les coutures qui les unirent, les déchirures qui les détachèrent et l'étoffe commune dont ils étaient faits.

 

Robert Darnton - Apologie du livre (étude historique de la lecture segmentaire).

 

patchwrk.jpg

Partager cet article

Repost 0
Publié par Christw - dans Pages marquées
commenter cet article

commentaires

colo 01/12/2012 13:07


Cette étude à rebours à travers des choix personnels est tout à fait intéressante.


On ressent parfois tout le poids d'une personnalité en lisant un livre par elle souligné, annoté...alors son cahier de citations!


Mais je ressens un peu de gène parfois aussi en découvrant des indices si personnels...

Christw 01/12/2012 13:38



Il est vrai qu'il est moins intrusif d'investiger chez des disparus, des personnes éloignées dans le temps...


Les cookies ne se gênent pas sur le Web, qui font un travail du même genre, pour savoir nos goûts, nos envies et à des fins moins louables que la recherche historique
ou anthropologique. 


 



Christw 28/11/2012 09:37


J'ajoute que les blogs que nous tenons avec soin, mosaïques virtuelles de nos coups de cœur, idées et envies, traduisent peut-être la volonté de laisser cette trace qui dira quelque chose de nous
aux générations futures.


Si toutefois celles-ci veulent s'y intéresser parmi la masse, rien n'est moins sûr. Les recueils de citations du XIXè s sont plus clairsemés que les initiatives de la blogosphère en expansion...


 

Tania 28/11/2012 08:24


L'image du patchwork est très parlante pour les visuels - et tous les lecteurs ne le sont-ils pas forcément ?

Christw 28/11/2012 08:59



Tous les lecteurs ont évidemment leur patchwork de textes, de livres, de citations. 


L'idée est que les livres, les textes qu'ils ont choisis et qui les ont touchés, à condition de prendre le temps d'en constituer l'anthologie personnelle, constitue une carte d'identité de leur
personnalité mais offre aussi leur vision du monde à leur époque et de la manière de s'y intègrer. Une mine d'or pour les anthropoloques et historiens. 


 


 



Me Contacter:

  • : Marque-pages
  • : Livres - Littérature - Christian WERY
  • Contact

Rechercher

Tous les livres sur

babelio.jpg