10 février 2013 7 10 /02 /février /2013 06:41

 15012835-mains-avec-ordinateur-tablette-isole-sur-fond-blan

 

Satisfait de la liseuse électronique1 que j'utilise depuis plus d'un an, alerté par certains articles qui prédisent sa disparition au profit de la tablette, je me pose la question de son acquisition.


Je ne lis jamais en face de l'ordinateur et très souvent mes lectures me conduisent à consulter ce dernier qui ne se trouve donc pas dans les endroits où j'ai l'habitude de lire. Qu'il s'agisse de compulser un dictionnaire comme le Littré  qui n'est pas disponible sur ma liseuse sans activation de la connexion wi-fi trop lente sur ce type d'appareil , qu'il faille trouver des informations encyclopédiques (wikipédia, atlas géographiques et historiques, littérature,...), j'éprouve très souvent l'urgente nécessité – Internet encyclopédique quand tu nous tiens ! - de recourir à la tour2 dans le bureau qui, si elle n'est pas allumée, nécessite trois minutes de mise en route. Disposer d'une tablette serait un gain de confort sans perdre de vue l'intérêt de la liseuse électronique dont le format réduit restera un atout essentiel.

 

Ma réflexion s'active avec ce billet de Aldus depuis 2006, le blog inévitable des lecteurs numériques bien informés. Je propose ci-dessous les résultats de son enquête express de février 2013 sur les pratiques des e-lecteurs (ou presque puisque 93% des sondés attestent lire des ebooks). Parmi ces personnes, 25% se servent des deux outils. Le meilleur des deux mondes comme l'affirme l'auteur du blog.

 

Il existe (chez Asus notamment) des ordinateurs portables dont l'écran se détache pour servir de tablette tactile. L'idéal selon moi, avec l'inconvénient de ne pouvoir l'utiliser pour la photo qui nécessite un très grand écran et une machine très puissante, auquel cas le nouvel appareil sera non pas une alternative à l'ordinateur de bureau mais un outil de plus. La question devient: l'accès immédiat à Internet partout (chez moi en tous cas) vaut-il l'acquisition d'une tablette ? Quels services rendra vraiment celle-ci que je ne peux différer raisonnablement sur l'ordinateur principal ? Quel format: 7/10 pouces ? Quel système: iPad/Android ? Et Windows 8 ? 

 

Le point est fait, les questions posées: à suivre.

  

6a00d8342e8a5353ef017c36b387b9970b-500wi.jpg

 

6a00d8342e8a5353ef017d40e2190a970c-500wi--1-.jpg

 

6a00d8342e8a5353ef017ee856dc2a970d-500wi.jpg

              Résultat de l'enquête auprès de lecteurs intéressés par la lecture 

              numérique © Aldus depuis 2006

 

 


1 Sony PRS-T1

2 Windows 7 64bits, 2,66 Ghz, 4G, disque dur 1T. 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

electricite paris 11 29/01/2015 16:56

J'apprécie votre blog , je me permet donc de poser un lien vers le mien .. n'hésitez pas à le visiter.
Cordialement

réparation iphone 4 24/06/2014 04:53

On en veut encore avec autant d\'humour. Merci.

réparation iphone 3gs 01/06/2014 04:07

Merci beaucoup pour ce post. Continuez.

dasola 15/02/2013 16:04


Bonjour Christw, tablette ou lieuse, dans 10 ans, tout aura changé et évolué. Les évolutions sont vertigineuses et cela engendre des déchets électroniques de plus en plus important en masse (et
pourtant, je ne suis pas une écolo convaincue). Quoiqu'il en soit, tant que je peux, je garde le livre "papier". Bonne après-midi.

Christw 15/02/2013 16:24



Le problème des déchets ne sera pas résolu en renonçant, vous ou moi, aux bénéfices de l'évolution technologique. Comme pour tout ce qui concerne l'écologie, c'est des décideurs que doivent venir
les mesures pour régulariser et on voit ce que cela donne. L'éducation de tous a aussi  un grand rôle à jouer, mais même ceux qui sont conscientisés se privent ils de TV ou d'ordinateur



 


Il est vrai aussi qu'un livre papier est moins énergivore qu'une liseuse. 


 


J'ai assisté l'année passée à des séminaires sur les problèmes écologiques donnés par des scientifiques et responsables. Les problèmes sont d'une rare complexité, ne fût ce que pour évaluer
l'impact écologique d'un smartphone, ou encore pour adopter des mesures politiques équilibrées qui ne heurtent pas certains.


 


Bonne soirée .


 



Damien 14/02/2013 10:19


Je me déplace avec mon petit ordinateur portable (je travaille avec) et ma liseuse que je viens de changer depuis peu (je me délasse avec). J'aime les deux. Je ne suis pas très Ipad, je trouve
que la lecture y est un peu agressive. Je viens de terminer le gros livre de Joël Dicker, la vérité sur sur l'affaire Harry Québert (760 grammes) et j'ai réalisé que le poids de certains
livres papiers m'ennuient de plus en plus. Liseuse, Ipad ou papier, je pense que les trois trouveront leur niche tout comme les radios libres de jadis qui encombraient les ondes.


La dernière version du kindle télécharge à la vitesse de l'éclair et permet de lire la nuit sans déranger ma voisine... 

Christw 14/02/2013 10:44



Merci pour votre avis ! Je suis très intéressé par votre opinion sur l'agressivité de l'iPad. Je me dis que si on a créé l'encre électronique des liseuses, c'est quand même pour éviter la fatigue
d'écrans plus traditionnels. 


 


La Kindle dont vous faites mention est sans doute un modèle à éclairage LED, ce qui m'intéresse beaucoup, je dois parfois me relever pour ne pas déranger ma compagne lorsque je veux lire trop
tard (ou trop tôt) au lit, voire devant la TV...



Tania 11/02/2013 17:54


"Le meilleur des deux mondes" est une jolie formule - que je ne peux encore faire mienne puisque je m'en tiens jusqu'ici aux livres. Si je suis portée à imaginer une coexistence pacifique entre
les différents supports de lecture, je m'interroge néanmoins sur l'obsolescence programmée des nouveautés technologiques et sur leur coût énergétique.

Christw 11/02/2013 18:20



La coexistence pacifique me semble une belle formule comme un bonne attitude en ces domaines en évolution rapide. 



Colo 11/02/2013 11:20


Ah, je m'instruis! Si je ne lis que des livres-papiers, mon compagnon a une liseuse qui l'a remis à la lecture après des années de "paresse".Il lit ou relit des classiques, en effet.


J'observe aussi que mon beau-fils, trentenaire qui se déplace beaucoup et possède une tablette, vient de s'acheter une liseuse: "plus clair pour la lecture de livres"dit-il. Moi j'écoute..


Belle journée Christw, grands vents mais soleil ici.

Christw 11/02/2013 11:25



@ Colo: Liseuse pour la facilité, la compacité partout avec soi, belle encre reposante. J'en suis content.


Tablette pour en faire un peu plus. Mais encore un achat en perspective ? J'attends, j'écoute comme vous alors que le froid et la grisaille persistent. 



keisha 10/02/2013 17:35


Merci! J'imagien, en effet... On peut prêter un livre papier à une seule personne à la fois (ne pensons même pas aux photocopies...) mais le faire circuler sur internet ou autre, c'est vrai.


Cependant les livres qui m'intéresseraient sur liseuse sont surtout des classiques, donc gratuits.

Christw 10/02/2013 18:10



@ Keisha: Vous comprenez que les éditeurs se méfient du numérique et des copies possibles.


 


Vous tombez bien alors avec les classiques, vous pouvez aisément charger tout Flaubert, Zola, Maupassant, Chateaubriand, Montaigne, Rousseau, Dumas, etc..etc... sur une liseuse sans souci
d'espace et partir en poche avec tout. Ils sont sur des sites comme free ebooks, etc...


 


 



keisha 10/02/2013 13:37


DRM? Quézaco? J'ai oublié...


Je pense que je pourrais me faire à ne plus jauger le nombre de pages restantes, etc... et apprécier d'avoir plein de livres sous la main quand je pars en voyage. Je ne refuse pas le progrès!


En attendant, le progrès fait rage, les prix diminuent, espérons le, et un jour peut être, j'y viendrai.

Christw 10/02/2013 13:41



@ Keisha: Ce sont les droits (digital rights management)  qui protègent le document pour ne pas qu'on puise le diffuser n'importe comment. Vous imaginez, j'achète un ebook et le transfère à
tous mes amis par multiplication... 


Les livres gratuits n'en ont pas, et on peut en acheter sans DRM, mais pas partout et pas tout.



keisha 10/02/2013 13:03


Aucune de mes biblis ne propose de liseuse en prêt (dommage, car je pourrais emprunter pour me faire une idée). L'une permet de consulter une tablette pour une heure, sur place, j'en ai donc
profité pour acquérir quelque dextérité pour le jour où...


Vu la quantité que je lis, j'ai besoin de matériel qui ne blesse pas les yeux, sonc j'hésite toujours. Merci à Dominique pour son témoignage. En fait, quelle que soit la question, il y a du pour
et du contre. Mais la tablette risque de gagner, car elle permet l'usage d'internet...


Bon, pour l'instant, ce dimanche pluvieux se passera en compagnie de livres papier.


 

Christw 10/02/2013 13:18



@ Keisha: Il fait soleil ici, pour combien de temps ?


Dernier point: la liseuse permet l'accès à Internet, mais c'est beaucoup plus lent et demande de l'énergie à la batterie, ce qui nuit à l'autonomie de l'appareil.



Me Contacter:

  • : Marque-pages
  • : Livres - Littérature - Christian WERY
  • Contact

Rechercher

Tous les livres sur

babelio.jpg