31 janvier 2014 5 31 /01 /janvier /2014 06:30

 

Le Classique n'existe, ne parle et ne règne que s'il y a du Barbare - que s'il est le Barbare déguisé : Garouste, le peintre, dit que le grand art consiste en ce que le premier doit habiller le second; mais les deux doivent coexister. La pellicule d'or de la belle langue est plus pure, plus fragile, plus menacée, donc plus entière, d'être travaillée en dessous par la boue des patois.

 

Pierre Michon - Le roi vient quand il veut


 

Le-beau-langage-fleuri-du-Petit-Robert_article_popin.jpg


Partager cet article

Repost 0
Publié par Christw - dans Pages marquées
commenter cet article

commentaires

belle 14/04/2014 11:54

Michon a l'art de bien manier les mots et de nous faire réflechir c'est sur! Je me rappelle d'un passage de Les Onze où il disait "Quand on est infime, on ne grandit qu'en marchant sur plus infime."

christw 14/04/2014 12:09

Je suis impardonnable, en admirateur de Michon, de ne pas encore avoir lu "Les onze"... Merci pour la citation.
Il faudrait toutefois la situer dans son contexte, au risque d'être mal comprise ?

Nadejda 03/02/2014 12:53

"Le roi vient quand il veut" est pour moi l'un plus beaux hymne à l'amour de la littérature, de l'écriture et de la "belle langue". Je trouve très vrai que les patois habite les profondeurs de la
langue la rendant plus vivante, plus précieuse. La dorure à la feuille demande pour sa pose que l'on applique en-dessous de la terre ferrugineuse, le bol d'Arménie = de la boue en quelque sorte

Christw 03/02/2014 14:45



Quelle belle image pour illustrer l'extrait: cela me parle, merci Nadejda.


J'avance lentement, en gourmet, dans ce livre de Michon qui, vous le dites, rend le plus bel hommage à la littérature, sans tricherie, sans concession. 



Tania 02/02/2014 09:24

Je tourne autour de cette citation sans rien trouver à dire.
(Lol au dictionnaire ? J'aime retenir de petits mots utiles au scrabble, mais trois lettres à un point, c'est peu.)

Christw 02/02/2014 09:33



Je me rends compte que l'extrait cité n'est pas très évocateur. Je n'ai pas rendu les choses plus faciles en plaçant cette allusion à un vocabulaire populaire sur les réseaux sociaux. Je voulais
souligner que non seulement les patois mais aussi les nouveaux vocabulaires "travaillent en-dessous" la belle langue classique, à court ou à long terme.


 


Bon dimanche, Tania, par une belle lumière.



Pascale 31/01/2014 19:41

Je me souviens de ce livre d'entretiens où j'avais trouvé Michon vraiment excellent, surtout en ce qui concerne ses lectures.

Christw 01/02/2014 05:35



J'ai découvert ce livre par emprunt en bibliothèque. Très frappé par l'introduction, j'ai vite compris qu'il me fallait le posséder. Il n'est plus disponible que d'occasion, parfois à prix fou,
je l'ai trouvé (en poche) sur la toile chez un libraire français très
sympathique, pratiquement neuf, pour un prix raisonnable.


 


Merci d'être passée ici, merci encore pour E Faye.


 



Me Contacter:

  • : Marque-pages
  • : Livres - Littérature - Christian WERY
  • Contact

Rechercher

Tous les livres sur

babelio.jpg